health-portal.net
health-portal.net
Home   Maladie   Symptôme 
EnglishDeutschEspañolFrançais ItalianoNederlandsPortuguês
 
 
Contactez-nous...
Google


Hyperpigmentation d'origine médicamenteuse


Plusieurs médicaments rarement utilisé chez l´enfant ont la faculté de produire une pigmentation. La chlorpromazine et les phénotiazines qui lui sont proches peuvent pigmenter la peau des patients d´une couleur bleuâtre-rouge auxquels ces médicaments sont administrés sur de longues périodes. L´hydantoïne peut engendrer une pigmentation de la peau et du cou ressemblant au chloasma. L´absorption prolongée d´arsenic inorganique peut entraîner une pigmentation diffuse plus intense sur le tronc. Les antimalariaux peuvent induire une pigmentation initialement bleue-grise puis bleue-noire du visage, du cou, de la partie inférieure des jambes et des avant-bras.